DMLV du 26 au 28 avril 2019 à Valence

“Un magnifique week-end à Valence à la rencontre de la merveille d’ingéniosité qu’est notre corps et son incroyable capacité d’auto-guérison.

Et quel bonheur d’avoir pu accompagner Anaïs et Rémy, deux adolescents, deux pépites qui m’ont fait l’honneur de leur confiance pour toujours plus de Présence dans leur vie. Je me sens remplie de joie et de gratitude pour tout ce qui m’est donné de vivre. “

La DMLV a été pour moi une rampe de lancement, une confirmation pour les choix que je fais dans ma vie, comme un sens à tous les hauts et les bas que nous vivons en tant qu'être humain. Il y a pour moi, derrière la DMLV un immense message d'espoir qui dit : « vous avez raison d'écouter votre intuition !». Parce que l'élan qui guide mes mouvements est le même qui guide mes choix à présent. Avec la DMLV, j'ai eu la chance de faire l'expérience d'entrer en osmose avec le courant de la vie qui passe en chacun de nous.

DMLV du 26 au 28 avril 2019 à Valence

Anaïs

(16 ans)

MERCI : Un tout petit mot en 4 lettres mais qui renferme toute ma gratitude à ton égard. Tu ne peux imaginer à quel point c'est important pour un parent de savoir que son enfant, surtout à la période de l'adolescence, dispose de personnes ressources auprès de qui se tourner au besoin.
Je suis dans la paix et dans la joie de savoir que tu as offert à nos enfants cette opportunité là. Au travers d'une session de danse et au détour d'une conversation, je constate que :
- Rémy, sportif intransigeant vis-à-vis de lui, a su se poser, écouter son corps qui lui demandait de goûter au repos (même sur une musique rock!!!), sans jugement, simplement dans l'accueil de ce qui se vivait là. Il a pu donner une respiration à son corps à qui il demande tant.
- Anaïs s'est enracinée de nouveau. Renforçant sa solidité intérieure, elle a su dès le lendemain poser un acte fort qui exigeait du courage et de l'authenticité.
Quant à moi, je renoue avec mon corps. Doucement, je l'apprivoise et j'entrevois un nouveau dialogue entre lui et moi. L'intelligence du corps et du cœur comme indicateurs de navigation : c'est un programme qui m'enchante.
Merci pour tout et pour ta générosité de coeur pendant ce week-end.

DMLV du 26 au 28 avril 2019 à Valence

Christine

"Né en 1999, j'ai actuellement 19 ans et je suis en première année à l'ESAD de Reims une école d'art et design. Passionné depuis l'âge de 13 ans, je travaille avec acharnement dans le but d'être un jour un grand créateur. A côté de cela, je me suis lancé, il y a maintenant 6 ans, dans le sport de haut niveau en VTT.
J'ai une famille qui, depuis la génération de mon grand-père maternel, se penche sur les questions ésotériques et le développement personnel. Ma tante a proposé à ma petite sœur de 16 ans de participer au festival de DMLV courant aout. Elle en est revenue avec tellement de joie, de douceur et de pétillement que cela a attisé ma curiosité. Voilà pourquoi, en ce 26 avril 2019, je me retrouve face à Audrey avec ma maman, pour partager cette première expérience.
Cette première session était axée autour de la santé, du bien-être et du soin. Je me suis donc assis sur mon tapis avec calme et curiosité : je ne voulais rien rater.
Allongé sur le dos, j'ai écouté la voix d'Audrey qui nous invitait à nous concentrer sur notre corps, tant dans sa globalité que dans le subtil.
Mon cerveau divaguait, mon temps d'attention ne dépassait pas les 10 secondes avant que mon esprit ne reparte à l'aventure. Frustré déçu... La colère grondait en moi, colère de ne pas correspondre à mon idéal, colère de ne pas attendre mon but : ne penser à rien, seulement à mon corps. Mon esprit bouillonnait comme les boules colorées du loto tournent dans leur cage.
La session s'est finie : lourd dans le corps et rouge dans l'esprit : je n'avais pas bougé.
Déçu, dubitatif, je suis rentré après avoir partagé ce que j'avais vécu au groupe.
Le lendemain, je me suis de nouveau allongé ; mon esprit est de nouveau parti mais cette fois, je ne suis pas parti dans la lutte. A chaque fois que j'en avais conscience, je l'ai ramené à l'instant présent. C'était doux, bon et sucré, juste de prendre le temps. Une fois de plus, je n'avais pas bougé.
La session d'après ressemble à la précédente : douce. Je suis resté allongé et une fois de plus je n'ai pas dansé.
La dernière fut identique au deux précédentes même si le dire c'est un peu mentir car chaque instant est unique. Sur ce week-end, je n'ai pas vécu dans l'extravagance du corps mais au contraire dans le calme et la plénitude.
Cette expérience fut finalement d'une simplicité déroutante. Moi qui aspire souvent à de grandes choses, ici la vie m'a proposé de petites choses, tout en nuances où c'est le subtile qui donne sens aux choses.

Ce que j'ai appris :
Je suis quelqu'un qui avait tendance à se sentir vivant au travers de la quantité, faire un maximum de choses en un minimum de temps (peur du temps qui passe : rentabiliser heures et minutes par la masse).
Depuis peu, je m'accorde ces temps de pause, de détente, de lâcher prise. Je les accueille sans les fuir même si je ne parviens pas encore à les inclure dans mon quotidien.
Rester immobile, vivre l'inaction : je ne crois pas l'avoir déjà fait avant ce week-end. J'ai pu mettre de côté la tornade du quotidien grâce à cette bulle spatio-temporel et laisser place à la découverte.
Cette expérience m'a permis d'éclaircir aussi ma vision de la méditation : je la voyais comme une action qui consistait à faire le vide au niveau mental, en chassant la totalité des parasitages intellectuels pour ne penser qu'à l'instant. J'ai compris que ce n'était pas réellement cela mais plutôt vivre l'instant présent sans chercher à le faire différemment.

Cette expérience a soulevé des questionnements :
Comment retrouver ces bulles de pleine conscience dans un environnement contraint par la règle et orchestré par le devoir ?
Je suis en école d'art : les projets s'enchainent, les rendus, les échéances... je deviens rapidement aveugle et mécanique. Mais comment réussir à s'octroyer mentalement du temps pour le consacrer à la méditation passive?
La réponse, je viens de la comprendre en écrivant : c'est la méditation active. Faire les choses en pleine conscience sans projection... tout de même un beau défi.
Quand je rencontre des personnes comme Audrey, des personnes qui partagent leurs expériences avec passion, amour, bienveillance et authenticité, cela m'incite à découvrir davantage ce miel qui semble couler dans leur vie et tenter de me laisser porter par la Vie en croyant en elle."

DMLV du 26 au 28 avril 2019 à Valence

Rémy

"Faire l'expérience du mouvement de la vie, pour moi, c'est aller à la rencontre de soi même. Se laisser bercer en toute sérénité par les vibrations d'amour. Laisser de côté les pensées, et l'espace d'une danse s'offrir un magnifique voyage à l'intérieur de son être. Sentir, guider par les sons, avec un peu plus de conscience son corps qui s'anime sans jugements, l'aimer tel qu'il est toujours un peu plus.
Ce mouvement, cette danse unique qui est propre à chacun et différente à chaque instant, car elle ne peut être vécu seulement dans ' l'ici et maintenant ', est tout simplement merveilleuse.
Je me suis offert la chance, à diverses reprises, de vivre cette danse, et à chaque fois la sensation, l'émotion est différente, totalement nouvelle.
Cette plongée au plus profond de moi-même, à la rencontre de mon âme, peut aussi bien m'amener dans la joie que dans la tristesse, ou mille autres émotions, mais toujours avec amour et bienveillance.
Tellement puissante dans toute sa douceur, Audrey, à su m'accompagner, me guider sans être trop présente, ni pas assez, simplement dans son juste milieu, elle offre le meilleur dans l'instant.
Je me suis senti entouré d'une énergie bienveillante et sécurisante. L'espace proposé, par cette douce et belle personne au sourire étincelant et au vécu bouleversant d'authenticité, est rempli d'amour et accueillant. Je me suis senti libre de m'exprimer avec sincérité et honnêteté grâce à l'expérience de la danse du mouvement de la vie.
A chaque nouvelle danse, j'apprends un peu plus sur moi-même, et par ce fait, je m'autorise à laisser émerger ma lumière et à me laisser grandir à chaque mouvement... en corps et en cœur ...
Mouvement d'amour, mouvement d'être, mouvement de Vie
Gratitude
Amour et lumière"

DMLV du 26 au 28 avril 2019 à Valence

Florian

Super partage et voyage du mouvement de la vie avec Audrey , dans un cadre de bienveillance. Pour ma part le voyage a été calme d'un point de vue extérieur mais profond d'un point de vue intérieur. J'ai pu ressentir une succession d'états émotionnels ainsi qu'une vague énergétique débutant des pieds et remontant au sommet de la tête, activant des tremblements corporels .
C'était très intéressant de ressentir toutes ces actions du corps dans un lâcher prise. J'ai pu expérimenter l'intelligence régénératrice du corps lié au son et à la conscience.
Merci encore à Audrey pour cette belle expérience. A renouveler et recommander sans hésitation.
Merci , merci , merci .

DMLV du 26 au 28 avril 2019 à Valence

Stéphane

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.